31/08/2011

Le monde selon Jobs (JA sur slate.fr)


 

Si les Etats-Unis dominent le monde dans différents secteurs d’activités depuis la Seconde Guerre Mondiale qu’ils ont gagnée, c’est surtout en technologies informatiques que cela est le plus évident. En ce domaine, trois personnes et trois sociétés se sont livrées des batailles féroces dans les années 80, avant Google et Cies : ce sont Steve Jobs (Apple), Scott McNealy (Sun Microsystems) avec lequel j’ai eu la chance de faire un tour en bateau dans la baie de San Francisco en 1995, et entre les deux il y a eu un certain Bill Gates pour les empêcher de tourner en paix. Et le dindon de la farce dans ce combat de géants fut … IBM.
http://eu.wiley.com/WileyCDA/WileyTitle/productCd-0471297135.html

La question que je me pose depuis bien longtemps, en fait depuis le monopole des OS pour les PC par MS, est: même si on peut être d'accord pour dire que toute innovation mérite rémunération, ne faudrait-il pas différencier les règles de brevets, d'amortissement du software par rapport au hardware ? Dans le même esprit qu'une formule mathématique ne peut pas être brevetée (E=Mc² n'a pas rapporté un sou à Einstein). Bill Gates s'est battu pour imposer cette logique au monde industriel. Ce qui fâche les pays émergents, la Chine en tête, et le tiers monde.

On ne peut pas parler de Steve Jobs sans parler de Steve Wozniak dont voici un portrait:

iWoz par Steve Wozniak et Gina Smith  aux éditions W.W. Norton & Company

10:30 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.