28/03/2011

Branle-bas de combat (JA)

« Alors c’est la cata qui s’annonce. » A propos de cata, en voici une d’enfants gâtés:
http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2011-03-26/une-cr...

Représentation sémantique de « branle-bas »:

Les synonymes sélectionnés sont :

affairement, affolement, agitation, alarme, alerte, appel, apprêts, avertissement, bouleversement, branle-bas, chambardement, chaos, confusion, dérangement, effroi, frayeur, frousse, panique, préparatif, qui-vive, remue-ménage, remuement, signal d’alarme, tohu-bohu, transe, émoi, émotion, épouvante

28 mots sélectionnés.
C’est donc le grand chambardement:
http://www.musikiwi.com/paroles/guy-beart-grand,chambarde...

Voici un résumé bien fait des pensées de JA sur les problèmes actuels:
http://www.lecho.be/actualite/economie_-_politique_intern...
C’est pourtant clair, non ? Un certain Barack Obama l’a bien dit: « You don’t need strongmen, you need strong institutions ». Alors si tous ces politiques qui passent leur temps à faire des gonflettes électorales au lieu de faire les boulots pour lesquels ils ont été élus, les choses n’iraient-elles pas mieux ?
Il fut un temps pas lointain où le dicton « le pouvoir est détenu par ceux qui détiennent l’information » avait un sens. Maintenant, grâce aux technologies, l’information est accessible partout, rendant le citoyen un vrai responsable. Cela devrait changer la manière de gouverner le monde, càd passer d’une gouvernance verticale à une gouvernance horizontale. Les réseaux sociaux facilitent énormément ce passage. Le temps de la gouvernance « bottom-to-top » est arrivé. Et les partis politiques doctrinaires, pures inventions des hommes voulant s’approprier du pouvoir, peuvent faire leur valise.

Voici comment l’UE se saborde tranquillement tout en faisant semblant d’avancer:
http://www.rtbf.be/info/emissions/article_l-edito?id=5867...
Alors les partis et les politiques qui en tirent parti sont-ils les mieux placés pour gouverner ou pour nous mener en bateau ? Qu’en pense JA ? RSVP !

Robin, sortez du bois, deux jours d’absence c’est trop: après des années de mijotations, la Wallonie semble avoir résolu les inégalités entre écoles, à moins que ce ne soit qu’une illusion parce qu’on en a vu d’autres:
http://archives.lesoir.be/ecole-simonet-robin-des-bois-se...
ou quand l’imagination prend le pouvoir, il y a de l’espoir …

Suite:

http://www.rtbf.be/info/emissions/article_marie-dominique...

14:35 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.