10/01/2011

Viser au cœur (JA)

 

Sur « Viser au cœur »: un peu de nettoyage svp! et des paragraphes pour qu’on y voit clair …

 

Pas beau, l’homo:
« Nous sommes contraints de voir qu’homo sapiens est homo demens. » Edgar Morin
http://medecines-bizarres.space-blogs.com/blog-note2/2947...
La Chine et l’Inde nous disent qu’elles ne recourront pas à la force pour imposer leur point de vue aux autres. Et si on revoyait les statuts de l’ONU pour y remplacer le Conseil de Sécurité par les membres du G20 qui décideraient des moyens nécessaires pour mettre de l’ordre dans ce monde bordélique ? Non, on n’en sortira pas sans une gouvernance mondiale. Homo sapiens, s’il veut survivre, qu’il utilise son intelligence pour transformer l’utopie de la mondialisation en réalité. Et qu’on se le dise: l’article 1er de la nouvelle charte de l’ONU doit être: l’homme est seul maître de son destin.

 

Je n’ai malheureusement pas de réponse pour citer un ouvrage aussi pertinent (et qui le reste ) sur l’Afrique noire . Je suis cependant certain qu’il y a , parmi la jeune élite africaine, des esprits qui ont du écrire des choses aussi fortes et plus dans l’actualité . Attila pourrait sans doute nous en citer .

S’il fallait par ailleurs une illustration des limites des vertus des ONG , l’actualité des premiers bilans sur l’action en Haïti des organisations internationales , des pays ( avec les USA on allait voir ce que l’on allait voir ) , des autorités locales et de la population elle même , serait un terrain d’analyse à mon sens plus pertinent que le ciblage par le terrosrisme des ONG .

La connerie et l’obscénité des terroristes les déconsidèrent à mon sens de façon plus efficace et durable , que ne les menacent les ONG sous protection de l’ONU ou formées au dernier cri de la self défense .

On aimerait que nos propres gouvernants ne se déconsidèrent pas , eux , par leur effroi de faire de la politique et leur tropisme économico-capitaliste .

 

 

René Dumont ne pouvait pas prévoir le sida, de même ceux qui nous ont effrayés sur l’invasion jaune n’ont pas songé que la Chine allait imposer la limitation de naissance depuis fin 70. La démographie n’est pas une science exacte, la preuve est que Malthus est dans les oubliettes.
Des livres sur l’Afrique il y en a pas mal mais ils sont essentiellement en anglais. Ma « richesse » bibliographique se limite à ceux traitant de l’Ethiopie, dont ceux de Henry de Monfreid et de mon ami regretté Le Dr. Berhanou Abebe. Un petit livre qui a fait pas mal de bruit est celui de la zambienne Dambisa Moyo « Dead Aid » contestant l’utilité de l’aide apportée pat les ONG et divers gouvernements occidentaux. En un mot, cela décharge les responsables politiques locaux et rend les populations des assistés permanents, incapables de se prendre en charge. C’est lamentable. J’avais mis l’interview de l’auteur sur mon site mais il n’est plus sur le net. Il existe une traduction française éditée par Lattès:

http://dambisamoyo.com/books/?book=dead-aid

 

Voici une autre interview de Dambisa Moyo:
http://dambisamoyo.com/

 

J’ai vu qu’elle a son propre site : http://dambisamoyo.com/

    Bien vu, Albatros!

     

    Gerald le Gabonais
    Carole la Togolaise
    Raymond le (je ne sais plus)
    Albatros l’Africaine
    Volodia le Nigérian
    Jacques le Sénégalais.
    Leonard l’Allemand
    Robin le Kenyan
    Carmel la Burkinafadaise-Ricaine
    Fabrice le Hong Kongais.
    Igor le Russe
    Jean Marc le Suédois
    Jf le Belge ou presque
    Nan la Chinoise
    Andreï l’Ukrainien.
    Basileios le Greco Tturc
    Golischa la Javanaise
    Ollivier le Péruvien
    Jiri le Tchèque.
    Inthesky l’Indien
    Eldeo le Canadien
    Lionel le Pakistanais
    Attila l’Ethiopien
    Shahine le Tunisien.

    Et j’en ai oublié !
    Bref que des baroudeurs sur ce blog.
    Rien d’étonnant qui refassent le monde derrière leurs écrans.

    Lucien le Français

     

 

Quand l’Afrique se réveille ?:
http://blog.ted.com/2009/04/09/ayittey_on_dead_aid/
Levons-nous pour le peuple tunisien pour qu’il inspire d’autres peuples !

@Lucien: « Les mots sont-ils des armes ? » et le dieu Google vous retourne en 0.27 sec 5.160.000 résultats qui en général confirment ce dicton. Et pourtant De Gaulle et Ben Ali ont délivré le même discours dans la même région à 50 ans d’intervalle: « Je vous ai compris ! », l’un s’est fait comprendre, l’autre a dû se rendre parce qu’il n’a pas convaincu. Enfin, nous savons bien que la langue est la meilleure et la pire des choses …Les blogueurs aboient, la caravane passe. Je déconne en ce moment sur un blog dont le sujet est: « Les mots peuvent tuer aussi ». Vive la liberté d’expression !

http://www.thechurchofgoogle.org/Scripture/Proof_Google_I...

 

 

09:58 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.