07/12/2010

Clémence auguste (AS)

Le POTUS a de quoi se réjouir car il vient de remporter une grande victoire qui laissera des traces: la réduction d'impôts pour les revenus faibles et cela en dépit de la résistance des républicains qui voulait favoriser les riches. Ce qui est remarquable c'est le support apporté par des milliers de millionnaires à BO, mobilisés par Bill Gates et Warren Buffet. Ce dernier, interrogé par un journaliste sur le sujet, lui répond: "si je mange dans ce restaurant, ce n'est pas à mon serveur qu'il faut demander de payer les dettes de l'État mais à moi!" Bravo! voilà que la richesse rend intelligent et permet d'être classé en tête des penseurs de notre société de c...

voir la fin, mais il se peut que cela ne marche pas partout:

http://jt.france2.fr/20h/

"Parmi eux, Bill Gates ou Warren Buffet qui, comme le note Aires dans vos commentaires, a dit qu'il était plus normal que si l'on demandait un effort aux contribuables, ce soient les plus riches d'entre eux qui paient - et donc lui même - et non le citoyen lambda." signé Attila et non Aires. Je priverai de fromage le mulot de mon clavier qui m'a copié/collé cet alias qu'il traînait dans son ventre, na!

11:26 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.