22/11/2010

La tyrannie de la solitude (JA)

Moi qui pataugeais à poster un texte sur le thème de « la mission titanesque de NS sur la dépendance » sur le sujet précédent, me voici libéré d’une quadrature du cercle et d’un tracas personnel. Quand nous rendrons-nous compte que les hommes politiques, pour des raisons de gloire personnelle, sont là pour nous encenser ?

Et si on en venait aux fondamentaux:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_%28Aristote%29
Même s’il traite de l’éducation (surtout pour les jeunes), il ne parle pas des vieux dépendants qui sont le fruit de notre civilisation industrielle. Mais à propos de rhétorique politique, est-ce de la science, de la philosophie ou de la manipulation, de la « com » comme on dirait de nos jours ? JA, qui vient de sortir une biographie résumée d’Aristote, pourrait-il nous en dire plus en qq mots ? Aristote ignorait, heureusement pour lui, ce que pourraient être une crise financière, les syndicats, les grèves, etc. Alors, sont-ils toujours d’actualité nos fondamentaux ou devrons-nous nous en forger de nouveaux ?

Et pourtant, les choses sont limpides, qu’attend la rhétorique de la gauche pour la mettre en musique ? En 1988, il y a eu Séguela qui a fait rafler la mise avec sa « Force tranquille ». Allons, Ségolène appelle Séguela et l’affaire est dans le sac (?):
http://www.youtube.com/watch?v=aJJNTZKSRn0

Les français, c’est connu, sont les champions des débats, preuve ce « ça se dispute »:
http://www.dailymotion.com/video/xfpavz_ca-se-dispute-sur...
Apparemment, la « solitude, ça n’existe pas » comme dit la chanson, puisque la dépendance semble totalement absente du débat. NS a-t-il eu recours à Jacques Séguéla pour cette « com », comme par le passé pour … ? Prudence, ce dernier avouant ses conneries pour la Rolex à 50 ans, l’internet, etc.

Pour Jacques Séguéla, Vice-Président d’Havas, invité sur i-télé le 21 novembre 2010, « le nouveau gouvernement Fillon est une réponse à la sociologie de la France, un pays de vieux qui a besoin de stabilité et de continuité et qui est intéressé par les questions de fiscalité, de santé et de dépendance ».
Faut-il s’en étonner ?

La politique dépend en grande partie de rapports de force, y compris sur le plan démographique. Or en 2012, année électorale, et pour la première fois dans l’histoire de France, les plus de 60 ans seront numériquement plus nombreux que les moins de 20 ans. A cela s’ajoute une tendance naturelle des Aînés à voter plus à droite qu’à gauche.

Autant donner le lien de l’interview de Jacques Séguéla car ce gars-là vit en perpétuel gala:
http://www.itele.fr/emissions/magazine/les-cles-de-leco
Si à 80 ans, on n’a pas tous les matins son verre de champagne et son ravier de caviar, c’est qu’on n’a pas réussi sa vie, il l’a pas dit mais c’est tout comme. Enfin cela fait plaisir de savoir que ce sont les français et non leur Président qui ont fait changer et ce dernier et son gouvernement. Ils sont donc « la main invisible » d’Adam Smith. Et comme slogan, « ré-inventer la France » qui dit mieux ? Pour la gauche, apparemment il ne reste ^plus que les miettes à ramasser, à moins que …

10:15 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.