03/10/2010

Les guerres d'Obama (AS)

Les vraies guerres d'Obama ne se gagnent pas avec des bombes mais avec des neurones. Alors qu'il rapatrie vite ses GIs et qu'il surveille toutes les conneries du monde de son bureau ovale et qu'il pousse sur un bouton rouge pour lancer un virus qui anéantit toutes les installations militaires et civiles des "voyoux". Cela coûtera moins cher en hommes et en matériels et c'est meilleur pour la planète:
http://www.slate.fr/story/27763/israel-attaque-electroniq...

suivi par:

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resu...

"on s'en fout ! parlez nous plutôt de la France, ça serai plus intéressant !" pourtant l'objet de ce blog a été défini clairement, comme son nom l'indique, par AS.
Extrait d'un autre blog qui traite en ce moment de "la mode et la rue":
"Par ex. pour ce papier sur la mode, je mettrais 3/3 pour la structure et le style : ça fait donc 6 ; et 0 pour le choix du sujet (la mode on s’en tape !)
Donc 6 sur 9."
Ou est-ce l'automne qui est terriblement monotone ?

Chanson d'automne

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

* Paul VERLAINE (1844-1896)

15:40 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.