19/08/2010

L'urgence du Pakistan (JA)

Si ce n'était pour des raisons d'égo personnel d'hommes politiques, le Pakistan et l'Inde unis seraient aujourd'hui le premier pays au monde devant la Chine. En prime, il n'y aurait pas la menace d'une guerre nucléaire dans cette région.
Rêvons donc un peu et imaginons que l'Inde tende la main à son ancien frère et lui vient en aide pour le sortir de ce malheur gigantesque. Et puis lui envoie ce train de l'espoir pour la génération future. Voici un exemple d'opium du peuple plus prometteur que toutes les croyances du monde:
http://arabnews.com/saudiarabia/article102487.ece
Malheureusement ni l'Arabie Saoudite qui abrite ce site ni même l'Inde malgré ce bel exemple, ni d'autres de part notre petit monde ne sont vraiment encore engagées dans cette voie fédératrice pour l'humanité.

Attila, l'Inde et le Pakistan ne s'enverront pas des bombes sur la tête, encore moins des bombes nucléaires.

@inthesky
Merci pour l'info. Quelles sont vos sources? Pourtant les bruits courent et les bombes vont les suivre "in the sky". Il suffit d'un con et il n'en manque pas par-là et ailleurs.
Parlant d'ailleurs, revenons à nos moutons européens: la crise belge actuel qui laisse les européens sans voix est une répétition en plus petit de la séparation Inde/Pakistan de 1947. Les cas similaires ne manquent pas: Ethiopie/Erythrée, Tchéquie/Slovaquie, Palestine/Israël, etc. Les causes de ces situations tragiques sont toujours l'étroitesse d'esprit des hommes politiques qui les ont dirigées et acceptées. Pourtant la tâche du politique est archi simple: la solution d'un problème de cohabitation entre des humains est celle qui mène à une union et non à une séparation. Il faut évidemment en trouver les modalités avec intelligences. Mais une séparation pour une raison de langue, religion ou couleur de peau finira toujours par un conflit. Too close for comfort comme disent nos albionnais qui sont à l'origine de tous ces problèmes avec leur gouvernance coloniale désastreuse.

@ATTILA

Vous vous trompez. L'union forcée entre les peuples conduit souvent à des conflits, à des guerres et même à des génocides (Exemples récents: Yougoslavie et Rwanda) et ca finit toujours par une séparation. Combien de vies auraient pu être épargnées, si on avait aidé les peuples à divorcer, plutôt que de les forcer à vivre ensemble ?.
Les frontières n'ont pas que des mauvais côtés, elles servent aussi à délimiter l'espace de vie de chaque peuple, de façon à ce que les peuples puissent préserver leur espace, sans empiéter sur l'espace des autres. Ce n'est pas parce que des pays ont envahi d'autres pays par le passé, qu'il faut tomber dans l'extrémisme contraire et nier l'utilité pratique des frontières.

Comme il fallait s'y attendre, voici que le Nord-Ouest de l'Inde subit les mêmes inondations: déjà 50.000 personnes déplacées. Une seule solution: la solidarité !

Voici un premier geste de solidarité qui donne chaud au cœur:
http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2010...
La Chine subissant les mêmes inondations, les trois grands pays voisins ont un ennemi commun: la nature. C'est toujours une bonne raison pour unir les peuples: et s'ils créaient une équipe de foot kino-indo-pakistanaise ? Comme ça il n'y aurait ni frontière linguistique, ni différence de croyances, inventions de l'homme.

En voila une bonne idée , une équipe de foot avec des repas hallal et tout , il parait que Domenech cherche un poste en plus

 

L'ONU est incontournable:
http://archives.lesoir.be/carte-blanche-les-changements-c...

Au fait, où est passé Nicolas Hulot ?

 

@Albert
La Yougoslavie vivait tranquillement sous Tito car tout le monde y était yougoslave.
Le Rwanda vit bien maintenant depuis que Kagamé a mis fin aux identités tutsi et houtou.
Evidemment ni Tito ni Kagamé ne se préoccupent des normes démocratiques définis par les occidentaux. Mais leurs peuples s'en moquent aussi puisqu'ils votent à 99% à chaque convocation. C'est le cas aussi dans tous les pays en développement. La démocratie est un luxe que l'on atteint graduellement au grès des acquis des fondamentaux: santé, nourriture, éducation.

hum, étrange ce qui s'est passé en Yougoslavie qui vivait tranquillement sous Tito ?

 

 

 

10:21 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.