16/08/2010

Science contre croyance

@Jog

"Telle cette personne charmante et libérée de beaucoup de ces contingences culturelles a un jour dit avec aplomb : je ne pourrais jamais me marier avec quelqu’un qui ne soit pas de ma communauté !
Inconsciemment elle exprimait là un atavisme culturel !" ...
J'adore vos conneries mais je me refuse de vous en accorder le monopole comme entre VGD à FM pour le "monopole du cœur". Déconnons donc ensemble, si vous le permettez. On sera plus fort contre la marée d'autres cons d'autres camps.
"Il faut avoir le courage de plonger dans les ténèbres pour en rapporter la lumière" Michel Tournier.
D'abord un petit détour par notre court déconnage sur la musique et la genèse des sentiments qu'elle provoque chez le mammifère homo-sapiens-sapiens illustré par un certain gorille bien-nommé Jog. Sacré Georges s'il savait ... Eh bien, au lieu de s'en référer comme certains musiciens (par ex. Jacques Attali) à la "trascendance" pour parler de la musique, il faudrait peut être parler des forces qui gèrent notre univers: elles sont de quatre sortes: gravitationnelle, électro-magnétique, nucléaire faible et nucléaire forte. Il n'y a rien d'autres, au moins pour l'instant.
Et parmi cette courte liste, la force électro-magnétique concerne tout ce qui est ondulatoire et corpusculaire, càd le monde matériel connu, càd environ 3% de ce dont l'univers est composé. Or la musique (ondes sonores), la couleur (ondes visibles), n'occupent qu'une franche extrêmement limitée du spectre életro-magnétique qui inclue les ondes UV, Gamma, X, radio, micrto-ondes, Infra Rouge,  etc. Donc si nous apprécions la musique, la peinture, la sculpture, etc il n'y a rien de transcendant là-dedans. Cela est simplement transcrit dans nos gênes. Il faut seulement se poser la question de savoir si l'homme est capable d'améliorer la nature en créant de harmonies et des rythmes de son cru. Cela étant vrai pour la peinture par la création de mélange de couleurs. Ou la sculpture.
Pour en revenir à la croyance religieuse en général, sans s'étaler sur les différences de détails (sexe des anges, etc), elle a servi au cours des siècles à freiner le développement de la connaissance scientifique par l'homme en édictant des vérités absolues avec les châtiments pour les déviants. Pourtant beaucoup des grands scientifiques furent des ecclésiastiques (Copernic, Lemaître, etc).
Pour l'humanité, avec les avancées gigantesques de la science ces dernières années, il est temps de prendre conscience qu'en dehors de l'homme il n'y a pas d'autres intelligences dans l'univers et il s'agît donc d'être à la hauteur de ce don unique.
Pour les 97% restant de l'univers (matière et énergie sombres), nous serons peut être en mesure d'identifier d'autres sortes de forces ou de particules élémentaires. Consacrons nos connaissances et nos efforts à cette tâche immense tous ensemble et arrêtons de construire des mosquées, des temples et des églises. Il y en a déjà beaucoup trop.


@Francis
"...il n'y aurait pas d'autres formes de vie ou d'intelligence ailleurs" tant que le contraire n'est pas prouvé, il faudra s'en tenir à ce constat: c'est l'essence même de la science qui veut que l'on ne doit pas croire mais connaître par la preuve.

"Parlant de l'"Univers", cela appelle a des notions d'infini et d'éternité... ça ne vous dépasse pas, vous ? Pensez-y un peu. Pourriez-vous vraiment continuer à vous complaire à croire que la science expliquerait des notions pareilles ?"
L'infini et l'éternité n'entrent pas dans le cadre de la science. L'univers tel que nous le connaissons est fini et en expansion constante. Et le temps depuis le temps de Planck à nos jours n'est pas éternel tout comme la vie de l'univers qui correspond à peu prêt à celle d'un proton. C'est gigantesque mais pas éternel.
Donc, oui la science peut expliquer des notions pareilles et les prouve tous les jours.

11:00 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je crois que croire que la science expliquerait tout, ridiculisant les religions est aussi, une croyance !
Probablement les hommes auront encore besoin d'histoires pour donner des réponses aux questions qui n'en ont pas, ou du moins se complaire à croire que ces réponses seraient vraies.
Justement les scientifiques en général évitent de prétendre de façon péremptoire comme vous le faites qu'il n'y aurait pas d'autres formes de vie ou d'intelligence ailleurs. Qu'en savez-vous ? Ce serait si simple ? Vous avez la preuve de quoi ? Autre que, justement, une croyance ?
Prétendre avoir la preuve de quoique ce soit en la matière, ou de son contraire, est malhonnête intellectuellement, un peu d'humilité me semblerait plus appropriée... Ce n'est que mon avis....

Parlant de l'"Univers", cela appelle a des notions d'infini et d'éternité... ça ne vous dépasse pas, vous ? Pensez-y un peu. Pourriez-vous vraiment continuer à vous complaire à croire que la science expliquerait des notions pareilles ?

Et si on conservait ce que les religions peuvent avoir d'intéressant, c'est à dire une certaine connaissance de l'homme, de connaissance de soi, de philosophies, tout en se méfiant à juste titre des religions comme instruments de manipulation, de pouvoir, des religions comme consolation ou des superstitions, des intégrismes haineux etc...

On peut rêver...

Écrit par : Francis | 16/08/2010

Les commentaires sont fermés.