15/07/2010

La société démoralisée (JA)

Dans notre monde moderne, le premier qui vient à l'esprit parmi les fondateurs de la démocratie est Jean-Jacques Rousseau avec son livre "Du contrat social" publié en 1762.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Du_contrat_social
Le temps n'est-il pas venu de revoir ce contrat vu les évolutions récentes de nos sociétés? Qu'attendons-nous pour nous lancer dans une démocratie directe en reprenant en main toutes les délégations que nous avons largement accordées sans compter à des individus qui ne "les valent pas"? La première version du "Du contrat social" a mené à la Révolution de 1789. Où nous mènera la seconde?

La psychologie positive est une jeune discipline fort en vogue aux USA. En voici une présentation par un de ses meilleurs prophètes:
http://www.ted.com/talks/martin_seligman_on_the_state_of_...
Je termine la lecture d'un livre intéressant:
"Qui suis-je et si je suis combien ? voyage en philosophie" par Richard David Precht, Ed. Le Grand Livre du Mois

Représentation sémantique de démoralisé

1. Les synonymes sélectionnés sont :

abattu, brisé, cafardeux, découragé, déprimé, fatigué, rompu

8 mots sélectionnés.
source: cnrs

2. démoralisé : 10 synonymes.
abattu, accablé, anéanti, atterré, brisé, cafardeux, découragé, dégoûté, déprimé, rebuté
source: linternaute.com

mots différents: rompu, dégoûté, rebuté
mots absents (sans conviction): désorienté, désaxé, déséquilibré, obsédé, névrosé, (TOC)qué, etc.

A vous de choisir ...

Thérapie: aller sur une île déserte comme Robinson; problème: il en reste de moins en moins et puis que faire des tsunamis ou de la montée des eaux ? aller sur l'île du Diable ? une île des Seychelles que m'offrirait ...
Bien, je vais plutôt rejoindre une de mes trente galaxies, là au moins il y a de la place ...

> Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c'est au football que je le dois.
[Albert Camus]
Bonjour chez vous ...

16:13 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.