25/02/2010

Ca promet! (AS)

"débattre pour réconcilier les points de vue et trouver un consensus ? Ou débattre pour montrer les faiblesses, voire la mauvaise foi, de l’adversaire afin de mieux pouvoir le court-circuiter par la suite?", that is the question. Sang africain ne mentant pas, j'allais répondre, sans avoir lu son post, dans la ligne de Blaise favorisant le deuxième choix, càd celui de l'homo politicus, de l'animal, du prédateur à la manière de Dany CB. Après avoir lu les commentaires ci-dessus, je me suis révisé en me posant la question de savoir si le temps n'est pas venu de nous demander si les partis politiques sont un mal nécessaires dont on ne peut se passer. BO, Prix Nobel de la Paix, ne pourrait-il pas être homme qui dépasse les partis pour l'intérêt de son pays ou du monde, un nouveau De Gaulle (je sais j'abuse, c'est AS qui a commencé avec Goethe et St. Just). Les partis politiques ne sont-ils pas là par opportunisme, pour remplir un vide et pas toujours pour la défense de l'intérêt général. "Socialiste" disait que DSK n'est pas présidentiable car pas assez de gauche ... De Gaulle disait qu'il ignorait ce que voulait dire le gaullisme, il connaissait pourtant ce que l'intérêt de la France signifiait.
Je m'égare. Wait and see the issue of this "High Noon"
"La démocratie, ce n'est pas le gouvernement par la majorité; c'est le respect de la minorité". Albert Camus

Rédigé par: attila | 25 février 2010 à 11:04

 

10:46 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.