23/02/2010

En attendant LA rencontre de jeudi (AS)

@JOG: merci bcp pour les éclairages de ma lanterne sur Bruckner. Vous êtes une source inépuisable et précieuse en la matière, AS confirmera. Comme Mozart pour Frédéric II de Prusse, vous m'avez fourni exactement le nombre de notes que j'attendais ...
"Hatez-vous lentement ..." Boileau, j'ai utilisé ici cette citation à propos de la lenteur de BO à mettre ses beaux discours en pratique. J'ignorais son affinité avec la musique.

Puisque BO nous en donne le temps, j'ai envie de partager un bol d'air culturel que voici:
Dimanche passé,j'ai eu la chance d'écouter la Philharmonia Orchestra dirigée par Kurt Masur, interpréter de façon magistrale la
Symphonie n°39 en mi bémol majeur de Mozart et la Symphonie n°4 en mi bémol majeur de Bruckner au Palais des Beaux Arts de Bruxelles.
D'abord, le chef d'orchestre est un personnage imposant la majesté. A 83 ans, il mène sa troupe d'une centaine de musiciens d'une main droite de maître, sa main gauche étant déficiente, sans baguette ni partition. Il dirige ici les œuvres de ses deux musiciens préférés.
Ce fut une soirée mémorable. Est-ce le même homo sapiens qui a créé cette musique et qui fait aussi la guerre avec ses semblables? J'étais surpris que Bruckner a dédié cette symphonie à Lizt et à ... Wagner. Je suis sûr que Jog et AS en savent bcp plus que moi en la matière.

@ Attila, Françoise, frédéric, Catherine, clara: c'est vrai, c'est moi qui ai remis sur la table la campagne des régionales, parce que la campagne contre Ali Soumaré me semble révélatrice d'un climat assez malsain. Quant un jeune qui vient d'un quartier de banlieue a fait des bêtises, qu'il les a payées, et qu'il s'en sort, c'est tout à son honneur, non?? et à l'honneur de ceux qui ont décidé d'en faire un porte drapeau? Mais je dois sûrement penser faux, selon les standards de l'UMP de l'Ile de France...

En attendant jeudi, on a donc un peu de temps pour faire du hors piste dans ces actualités qui sont devenues des JO où chacun veut battre l'autre et ainsi mériter la médaille.
J'avais commencé à parler de cette affaire de campagne en Ile de France le 4/12/09 et admis le 5/12/09 que ce blog était inapproprié pour traiter de tels sujets, après le ras-le-bol de notre hôtesse dans son post "Petite précision".
Enchaînant sur le post de Blaise, sachant que chasser le naturel revient à l'inviter de revenir, il ne doit pas y avoir de sujet tabou. Car tout se tient dans notre petit monde, c'est l'effet papillon.
Pour en revenir au sujet ci-dessus et à la tactique de BO qui consiste à crever l'abcès qui paralyse l'Amérique en provocant un débat public télévisé, espérons qu'elle ouvre la voie à une nouvelle méthode de gouvernance publique dont le monde entier sera fier, à commencer par l'Ile de France.

14:08 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.