17/11/2009

L'Afrique, notre avenir (JA)

Hier, j'ai vu le spectacle du célèbre congolais Pie Tshibanda appelé "Un fou noir au pays des blancs". Cela fait 15 ans que ce congolais réside en Belgique avec sa femme et ses six enfants. Il a du quitter son pays parce qu'il était menacé de mort car il disait et écrivait la vérité. C'est un spectacle percutant pour nos mentalités sclérosées. Absolument à voir. Il faut aussi lire les livres de cet auteur/acteur hors du commun.
Voici son site:
www.tshibanda.be

"L'univers est apparu sans l'homme, il disparaitra sans l'homme" Claude Lévi-Stauss.
On pourrait dire: l'homme est apparu en Afrique, il disparaitra en Afrique.

Tandis que certains dévient du sujet proposé ou bien fantasment sur le devenir d'un continent qui leur est étranger, l'Europe vient de désigner son Président du Conseil et son Haut Représentant "stables" càd pour deux ans et demi au lieu de six mois actuellement tout en leur dotant de moyens appropriés. Est-ce cela l'ubiquité dont parle JA càd cacher son identité européenne en faisant semblant qu'on est africain ? Avons-nous perdu la tête ou bien c'est notre destin, inscrit dans les étoiles ? Est-ce alors le vrai départ pour une mondialisation sans frontières ?

Moi dont les souches s'y trouvent, cet éloge à l'Afrique me réchauffe le cœur tout en me rendant dubitatif. Je crois entendre la voix du Général De Gaulle: "Afrique martyrisée, Afrique humiliée, mais Afrique libérée !"
A lire les trois dernières phrases commençant avec "Si l'on sait ..." je pense au dicton "Avec des si, on mettrait Paris dans une bouteille" et je me demande si ces trois si ne sont pas là pour nous monter un bateau ou pour mener les africains en bateau ...

Tant que des fous comme Kadhafi n'auront pas quitté sa terre, l'Afrique ne s'en sortira pas, dommage:
http://www.slate.fr/story/13113/mouammar-kadhafi-converti...

14:49 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.