12/11/2009

Sus au Sénat (AS)

Pour parler d'Europe et de A380 j'ai vu ce mardi sur FR3 le documentaire "EADS-Airbus, une affaire ...". C'était du vrai James Bond! Les belles filles, les belles voitures, avions, palaces, tout y était comme dans la série célèbre. Tout cela dans un contexte franco-allemand ambigu, lourd mettant en lumière la différence de cultures entre les deux pays, les deux mentalités. Cela m'a rappelé mes jeunes années de 1962-64 où j'ai travaillé sur les programmes spatiaux européens ESRO/ELDO où, pour les mêmes raisons de malentendus entre anglais, français, allemands qui se partageaient les trois étages de fusées, les autres pays s'occupant de "l'intendance", les lancements à Woomera (Australie) finissaient presque toujours dans l'eau. Apparemment, les choses ont à peine changé ...

 

Ma première visite au Singapour était en 1979. Notre amie d'alors et d'encore, avec laquelle nous avions passé 9 mois en 1966-67 en Californie, avait ouvert le premier bureau de Singapur Airlines à Bruxelles. Elle nous avait concocté un programme de trois semaines sur mesure pour visiter la Thaïlande, la Malaisie et Singapour où nous l'avons rejointe. Elle nous a amenés dans un petit resto chinois en banlieue où nous avons dégusté les meilleures pinces de homard à la chinoise, parfaitement épicées. Nous nous sommes sucé les doigts sans gêne et j'en salive encore. Depuis, je suis passé deux fois dans ce petit bout de terre dont la propreté fait pâlir les plus belles places d'ailleurs.
Chère AS, excusez-moi de ne pas vous parler d'Europe ou d'Amérique où tout semble s'emmêler, préférant cette nostalgie.

11:42 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.