12/07/2009

"L'homme africain" ... par Obama cette fois!

Voici un (mauvais) exemple d'intelligence africaine, arrivera-t-il aux oreilles de BO?:
http://nazret.com/blog/index.php?blog=15&title=ethiop...

Le plus vieux métier du monde est-il celui qui résistera le plus au réchauffement atmosphérique, pour ne pas dire autre chose?:
http://podaudio.rtbf.be/pod/LP-MAP-EUR_Le_Tour_d-Europe-E...

J'ai oublié de donner le lien du procès de Charles Taylor, sorry
http://www.liberation.fr/monde/0101579665-charles-taylor-...

A peine deux jours après le discours d'Accra, cela doit faire chaud au cœur de BO de voir le premier chef d'état africain passer la justice des hommes. Pour un épinglé, combien ont tranquillement continué leurs méfaits jusqu'à leur disparition naturelle (Amin Dada, Moboutou, Bongo, etc), d'autres continuent encore à prolonger leur abus de pouvoir par tous les artifices (Mugabé, Al-Bashir, Meles Zenawi, Bouteflica, Moubarah, Khadafi, etc) et enfin certains, bien ayant pas mal de sang dans leurs mains, ne sont pas encore inquiétés (Menguistou, Hissen Habré, etc).
Enfin BO, le soir au coin du feu, doit être fier de dire à ses filles: vous voyez de quoi est capable votre père, alors prenez-en de la graine!

Dans le discours de BO à Accra, peut être un peu plus que dans ses autres, il y comme une certaine "complètude" dans le sens que rien ne manque. Ayant vanté les mérites du Botswana ici même, je me demandais pourquoi BO a choisi le Ghana pour sa première visite au continent de ses origines. Une raison valable, surtout pour ses filles, est peut être que le mémorial pour les esclaves se trouve ici. Cependant j'ai été ravi que BO a fait, dans son discours, le parallèle entre le Ghana et le Botswana. Bravo Jon Favreau, il en connait des choses pour ses 27 ans. A moins que cela ne soit qu'une ajoute par BO himself.
@Mélanie: chapeau pour les citations de panneaux africains. Quand je parlais d'intelligence africaine, je ne pensais pas à celles-là. Avouez que l'on y décèle une certaine influence du colonisateur, surtout anglais ou français, mal assimilée sans doute par l'ignorance de ces langues étrangères. Je me demande quelles en sont les traductions en langues locales.

AS: il y a longtemps (quand vous aviez des problèmes de connexion, avant la Noël 2008, je crois) je m'étais plaint de ne pas voir qquns de mes commentaires. Parmi ceux-là, il y en avait un qui parlait d'"intelligence africaine" dont je prétendais BO était le messie. Maintenant que vous parlez d'"homme africain" ... par Obama cette fois! cela me touche, étant moi-même africain et d'Ethiopie. Car l'africain est l'original de l'homme, pas la pâle copie, même s'il n'est pas dans mon intention de dénigrer les autres races et toc à Fox News.
Comme je l'avais dit à l'époque, ce n'est que le début d'une révélation: wait and see.
Bientôt, BO sera invité sans doute en Inde: parlera-t-il des sectes minoritaires càd essentiellement originaires d'Afrique? Bien sûr.
Si j'ai remarqué qq chose à l'occasion du tam tam sur la disparition tragique de Michael Jackson, c'est l'effort extraordinaire qui est demandé à la minorité noire pour se faire entendre dans le domaine de l'art (musique ex. le Golden Gate Quartet en complet oubli et pourtant, danse, cinéma, etc), sport (ex. les Globe Trotters qui sont devenus hors concours tellement ils avaient transformé le Basket Ball en spectacle) et finalement politique (ex. BO). C'est malheureusement la règle: les minorités (ex. les femmes, surtout) doivent "casser la baraque" pour se faire entendre. Et cela, BO est bien placé pour le comprendre. Il n'est pas "fils de" comme Bush et autres. Ouf enfin un Président qui veut gouverner "bottom/top".

18:01 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.