20/06/2009

Samarcande et Boukkhara

 

Merci Attila, Michèle, Jog, Robert et les autres pour vos commentaires drôlement calés sur Samarcande, Boukkhara, la route de la soie et Ulugh Begh!!! Vous m'épatez! je n'ai rien à vous apprendre de plus: entre la lecture d'Amin Maalouf et vos connaissances perso, je sens que je peux remballer mes récits d'Asie Centrale dont je n'ai pas vu les steppes (il fallait bien que je le fisse moi aussi ;-) mais les villes, deviné un peu de leur culture, apprécié leur hospitalité et leurs joyaux...

Etant sur un autre PC que le mien, j'ai fait une erreur en entrant l'adresse de mon site que je corrige ici.

@Jog: Jai Singh II, la mouche de BO, voir mon site. On ne va sûrement pas se battre là-dessus. J'apprécie fort vos pertinences.
Quant à la culture américaine ou autre, il n'y en a pas une qui peut se prétendre meilleure qu'une autre. Il suffit d'en avoir une, de s'en tenir et d'en être fier. BO se dirige vers un micro où il va tenir un discours à portée mondiale, avec une bouteille d'eau en plastic en main. Depuis, on a vu d'autres chefs d'état imiter ce geste. Michelle Obama a osé poser sa main sur l'épaule d'E II, à qui le tour ?

Anne, j'avais peur que vous ne ratiez ces joyaux-là. Enfin je dois avouer que je regrette que vous ne soyez pas passée par Khiva qui est une petite ville qui est à 100% patrimoine mondial, n'étant habitée que par le personnel chargé de son maintien en parfait état, grâce à la vigilance maximale de l'UNESCO. Evidemment elle est située de façon fort excentrique et vous n'aviez sûrement pas le temps nécessaire. Je suis sûr vous y retournerez un jour.
Donc vous n'avez raté que le Turkménistan et ce n'est pas une grande perte; à part les tours à béton de Bouygues et un régime détestable ...
Permettez-moi une remarque: le régime communiste, malgré sa gestion écologique chaotique (ex. la mer d'Aral), n'a pas négligé les trésors de la civilisation de l'islam. Pendant les plus de cent ans d'occupation de l'Ouzbékistan par la Russie tsariste ou communiste, les lieux historiques ayant subi plusieurs dégâts, le pouvoir occupant n'a pas toujours laissé se dégrader les monuments et a plutôt effectué des travaux remarquables et très coûteux, ici et ailleurs. On doit porter à l'URSS le crédit de travaux de restauration considérables dans les territoires absorbés par force et en parallèle avec la remise en état de Saint-Pétersbourg après sa destruction totale par les nazis.
L'histoire d'Oloug Begh, petit-fils de Tamerlan, est fascinante et permet de remettre les pendules à l'heure sur l'évolution de l'astronomie universelle. C'était donc cent ans avant Copernic, lui-même très précoce en occident. Il a fallu dans l'ordre Tycho Brahe, Kepler, Galilée et Newton avant que l'église catholique admette que la terre tournait autour du soleil (entre 1820 et 1830) et qu'elle admette que l'univers avait plus de ... 2500 ans d'existence, grâce aux découvertes de Champollion.

Tout comme Copernic, Ulough Begh a eu des adeptes, d'abord en Iran et ensuite au Radjastan (Jaïpur) où un célèbre Maharadjah (Jai Singh II) a poursuivi ses travaux dans des installations dignes de la NASA de l'époque:

http://journal.hautehorlogerie.org/fr/passion/exceptionne...

http://berclo.net/page97/97fr-uzbekistan-1.html
PS: la Russie est en train de construire à Vostochny, extrême est du pays, un nouveau cosmodrome pour remplacer celui de Baïkonour, trop cher.

 

11:12 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.