18/06/2009

Promesses des banlieues

En guise de conclusion sur les derniers sujets traités ici, il ne sert à rien de palabrer sans fin mais agir. Les américains ont repris la commande et l'Europe n'aura qu'un choix, suivre:
http://www.lesoir.be/actualite/economie/obama-entend-mait...
S'agissant des banlieues, si la France veut montrer qu'elle est le pays des imaginations fertiles, alors qu'elle investisse dans sa jeunesse en les éduquant car l'éducation est le meilleur placement depuis toujours. Après nous avoir amenés dans l'irréel le plus sombre avec des actifs pourris (hedge funds), qu'est-ce qui empêcherait aux banques de titriser les talents des jeunes ? Alors on arriverait peut être à intégrer le marché à la démocratie au lieu de les opposer et on résoudrait ainsi quantité de problèmes qui nous font tourner autour du pot depuis des siècles: justice social, convivialité, abus de pouvoir, corruption, discrimination raciale, sexuelle ou économique et ont finirait par donner sens à notre court passage sur terre. Rêvons un peu, bon sang ...

On va laisser JA et quelques autres interpréter et peser les intentions affichées par Obama qui au niveau des ambitions n'arrive pas à la cheville de NS dans son discours devant l'OIT !

Michel : pour vous éviter de tomber dans le même travers que BA qui nous assène ses vérités ( justes) avec la régularité d'un avis d'imposition ,en nous faisant l'injure de sous-entendre qu'on n'a toujours rien compris , je préfèrerais que vous fassiez une application numérique de votre intéressante ( aussi ) solution au sujet de la vie des banlieues françaises ou pas ( la crise a réveillé des démons comparables en grande bretagne et peut être même aux USA . Carmel pourrait nous éclairer là dessus ) .

J'avais bien compris que chez Stéphane , on ne confondais pas les torchons et les serviettes , je ne m'attendais pas à ce qu'on résolve la crise de l'emploi en écrivant et promouvant des bouquins .

Attila craint un été plus chaud à cause de la faillite d'entreprise . C'est pourtant là où il n'y a presque pas d'emplois depuis longtemps , que l'impact devrait être le moins sensible !

Par contre la poussée à des types d'économies de substitution ( si possible fondées sur autre chose que la drogue et la prostitution ) y sera sans doute accrue . Et c'est pour ça que l'application numérique de Michel m'intéresse .

Bonjour à Maniolia .

Un peu hors sujet mais pour répondre à Attila :

J'espère qu'EADS va rapidement afficher ses prix en euros ou DTS , car sinon les Toulousains peuvent se préparer à partir travailler aux USA où BOEING , pour autant qu'il fabrique tout aux USA , ce qui est loin d'être sur , doit commencer à se frotter les mains de l'inévitable plongée du dollar .

Les chinois vont pouvoir faire leur marché à vil prix et sans risque dans la mesure où c'est eux qui tiennent le thermomètre monétaire . Auront ils la sagesse de ne pas perdre leurs vertus en s'abandonnant alors à la facilité ?

Monsieur Strauss Kahn devrait se faire rebaptiser Khan . Mais sa moitié , qui fait flipper Attila , ne sera peut être pas d'accord .

@juan: "...éventuels exemples concrets de vos paris , dans les banlieues." dans ma proposition de miser sur les talents des jeunes des banlieues, j'avais en tête le PMU, si cher aux français.
En fait, savez-vous pourquoi un policier monté est plus intelligent qu'un policier sur pieds? mais parce qu'il y a plus dans deux têtes que dans une!


Carole, oh que tu me fais penser à Lisbeth Salander de Millenium, es-tu elle? Alors continue en nous faire rêver, on ne t'en tiendra pas grè.

 

09:51 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.