08/06/2009

Passer aux choses sérieuses

"Il reste Obama. Il est rentré s'occuper de choses sérieuses..." votre plume est magnifique, percutante, sincère et sans trace de langue de bois. Vous feriez une excellente speech-writer pour notre héros BO ...
Permettez-moi d'emprunter vos mots pour répondre à un autre blog dont le sujet est "Passer aux choses sérieuses" et sur lequel je sèche depuis une semaine. Merci.
Je m'étonne (dans le sens fort, càd abasourdi, stupéfait) de constater que JA ne parle presque jamais de Barack Obama sur son blog. Il est vrai qu'il prévoyait la victoire de McCain ... Il y a de ces vérités qui sont difficiles à avaler.

@ Attila :

Bonjour ,

Je crois comprendre que vous auriez repéré une phrase de JA , ailleurs qu'ici , qui évoquerait Obama et les choses sérieuses . Où ça svp ?

En fait je crois qu'Obama est par élection déjà dans les choses sérieuses et que son état de santé va beaucoup suivre la chose sérieuse qu'est le nouvel état du dollar et de la future nouvelle monnaie de conversion .

@juan-les-pins:
La phrase n'est pas de JA, ce que je déplore, mais d'Anne Sinclair dont voici le blog: http://annesinclair.typepad.fr/journal/2009/06/apr%C3%A8s...

@ Halte-là-Attila:

J'ai plus à trouver dans la quête fragile de Carmel , pour avoir un avis d'expatriée sur le monde et la réalité des USA , que dans l'avis d'une bourgeoise friquée proche du SMI et qui n'a jamais eu qu'une légitimité cathodique , ou blogueuse.

Je ne lui accorde pas plus de sérieux et de ... crédit qu'à Léo Ferré .

La Belgique , 51 èmè états des USA ?

"Et en particulier d’une remise en cause radicale de la répartition des pouvoirs entre ceux qui créent et ceux qui financent, condition, une fois de plus, de notre survie."
Quand c'est l'état qui détient le cordon de la bourse et nationalise avec une monnaie de singe qu'il n'a pas en se basant simplement sur le prestige d'infaillibilité que nous lui avons prêté, quelle est la marge offerte aux créateurs pour réclamer leur dû ? Un syndicat de créateurs ne devrait-il pas se constituer, un peu à l'image de "Ni pute, ni soumise", association de créatrices de bonheur ou Renault, créateur de voitures? Enfin, comment distinguer les créateurs du "réel" et ceux du "virtuel"? Parmi ces derniers, viennent s'insérer les ... financiers, les programmateurs, les mathématiciens. Votre avis?

"Il n'y a pas de richesse sans créativité, ni de créativité sans démocratie" JA.
Crésus, dieu des banquiers, fut riche et créateur de richesse prouvant par là qu'un financier peut être créateur.
En général, tous les dieux sont créateurs sauf ceux des pré-colombiens qui ne sont que des ordonnateurs de ce qui existe et à qui il faut faire des sacrifices humains.
Dieu créa la femme et la femme créa l'homme ...

10:36 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.