30/04/2009

Demandez les programmes

"Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement, ..."
La pléthore de partis politiques nationaux et leur regroupement opportuniste sur le plan européen en dit long sur la clarté de leurs idées. Peut-on encore croire en des doctrines de gouvernance à l'air de notre nouveau siècle? Heureusement, il semble qu'une nouvelle manière de s'occuper des problèmes de coexistance intelligemment semble pointer à l'horizon du Nouveau Monde, pourvu que nos politiciens s'en inspirent et l'adoptent en vitesse. Voici la "distributed leadership":
http://mitworld.mit.edu/video/662

@Carmel elie jacteuse est

Cool le vélo. Puisque tu t'ennuies étudie cela. La mère de la mannequine cornichonne qui est une cochonne vient de déclarer que "sarkozy est un don du ciel". Quid de l'acquis et de l'inné sachant que la cornicochonne est folle de Freud.

Pour faire diversion sur les Porcs, je repasse quelques archives de mon superblogperso---------------------------------------
samedi, septembre 29, 2007
Un article sur Attila, par une maitresse de La Chose
Anne Fulda, qui a faillit etre première drame de Transe, nous donne là un point de vue mi-figue mi-raisin sur vieille chouette maléfique. J'apprécie qu'un membre de la commission lui trouve un "code génétique" particulier. Un indice?

Attali se vante d'avoir mis dans son lit des femmes célèbres. Honte sur vous les filles!!!! Le seul moyen de vous racheter de ce peché biblique, c'est de venir ici me raconter sa vie au lit.

Ego monstrueux est petite quéquète intellectuelle, j'en suis sure.

extrait du site de Carole Papini:

http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.ListAl...

------------------------------------------------

"Le marché pénalise les minorités pauvres, alors que la démocratie pénalise les minorités riches". JA (Fraternités: une nouvelle utopie)
On est loin d'avoir tranché entre démocratie et libéralisme, càd entre collectivisme et individualisme:
http://www.lefigaro.fr/debats/2009/04/15/01005-20090415AR...
Puisque (presque) tous nos régimes prétendent être démocrates et reconnaissent la liberté individuelle, y a-t-il encore un sens d'appeler un parti politique "démocrate" ou "libéral" ? Ne sont-ils pas tous démocrate et libéral ? Alors, si on commençait par éliminer ces épithètes des noms de partis européens et nationaux, on y verrait déjà beaucoup plus clair, n'est-ce pas Monsieur Nicolas Boileau-Despréaux ?

11:11 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.