24/02/2009

Cogitations

@Salina: quelle analyse limpide! cela est vrai aussi pour les posts précédents dont ceux qui me sont adressés. Moi qui commençais à me décourager et partais flâner ailleurs où l'herbe me semblait plus verte, il y a de la "viande sur l'os" de vos remarques. Il est vrai qu'ailleurs j'ai découvert des talents insoupçonnés. Alors je suis en train de me demander si les commentateurs ne sont pas les vraies richesses des blogs. En fait cette question est superflue. Cela me donne une idée pour l'avenir: mettre en relation des commentateurs de différents blogs simultanés pour qu'il en sorte une synthèse, éventuellement hors du sujet traité. Évidemment il y a les forums et un tas de nouveaux médias qui permettent ce genre de communication en ligne, ex. Twitter, Facebook, Tumblr, etc. Bref il est bon d'y penser.
Pour en revenir à vous, j'étais occupé à essayer d'y voir clair à la situation des différents partis européens de gauche pour savoir quelle est leur raison d'être aujourd'hui et surtout demain. Même si 16 états sur 27 de l'UE sont actuellement dirigés par des partis de gauche, soit seuls soit en coalition, leur situation semble en porte-à-faux par rapport à leur doctrine de direction collective car une fois au pouvoir, ils sont obligés de mener une politique de libéralisme plus ou moins contrôlé. La seule chose qu'ils apporte est finalement un petit peu plus de moyens pour les problèmes sociaux. Pour le reste, ils gèrent de façon pragmatique, comme le font les partis de droite.C'est très mince.
Comme dit le philosophe politique Marcel Gauchet: "Il existe une idéologie très puissante dans notre monde: c'est l'idéologie de l'individu et de l'autorégulation. Il en existe deux versions: la version "marché" et la version "droits de l'homme". Mais dans les deux cas, c'est l'individualisme comme valeur suprême. Et si l'individu est la valeur suprême, il n'y a qu'une manière de faire fonctionner la société, c'est par des mécanismes de type autorégulateurs. Donc, c'est la société de marché, dont le miracle est qu'elle n'a pas besoin de grands discours." (Journal "Le Soir" du 22-23/11/08)
Comme il semble y avoir un temps mort sur ce blog, si vous ou d'autres veulent "broder" sur ce sujet, cela enrichirait ce site.
Amicalement

10:03 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.