20/02/2009

Cambodge

Avant que ma mémoire ne me lache, je devrais noter les choses qui m'ont secoué lors de mon rapide passage dans ce pays merveilleux:

1. La guide auto-didacte du Musée Archéologique de Phnom Penh est une icône à exiber dans ce musée. Il faut savoir que cette femme de 35-40 ans, donc née pendant les massacres des tristement célèbres Khmers rouges, est orpheline comme tant d'autres, ayant perdus ses parents tués par les monstres. Cette guide, dont je me reproche de ne pas avoir demandé le nom et surtout de ne pas avoir photographiée ou mieux en registrée, tellement elle nous a quittés en vitesse pour s'occuper du groupe suivant, a grandi dans le musée. Elle s'occupait, suivant son âge, de différentes tâches ménagères: nettoyage, rangements, etc. A cause de son mari qui connait un peu le français, elle s'est mise en tête un désir farouche d'apprendre le français. Alors durant des années elle a fréquenté les guides francophones du musée et appris quelques mots de cette langue. Au cours du temps, son vocabulaire s'est étouffé. Mais il y a un problème majeur: la prononciation. Il faut dire que pour un cambodgien c'est un exercice extrêmement difficile, même pour ceux qui vont à l'école, pour imiter les sons français. Donc, pour comprendre ce que dit la guide, il est préférable de se trouver devant elle et de regarder ses lèvres. Vous ne me croirez pas si je vous dis qu'elle parle un français PARFAIT. Le plus extraordinaire est que cette femme ne sait à peine lire le français mais  ne l'écrit pas ! Il faut ajouter qu'elle connait sa matière à la perfection sur Angkor, le bouddhisme, l'hindouisme, etc.

2. Le roi Norrodom Sihanouk a abdiqué en 2004 en faveur de son fils, ancien danseur de ballet et dirigeant sa propre école de ballet à Paris. Il est célibataire à 53 ans et n'a pas d'enfant. Son nom? Facile: Sihamoni, racourci de Sihanouk et de Monique, la sixième et dernière femme du roi Ils sont incroyables ces cambodgiens pour le choix des noms: Lon Nol, Pol Pot, etc. Il réside à Paris et va au Cambodge pour des événements exceptionnels.

Le roi Norrodom Sihanouk habite une grosse maison à Siem Reap que l'on appelle pompeusement "le palais royal" qui est fermée quand il n'y est pas présent càd 80% du temps. Quand le roi est dans la ville, il se promène à pied pour aller manger dans un restaurant proche ou boir un verre à la terrasse d'un café. Fascinant pays !

La vie de N.S est un conte de fée. C'est une potiche, une marionette qui changeait d'avis au gré des occasions. Il a incarné au moins neuf personnalités:

http://www.france5.fr/et-vous/France_5_et_vous/Demandez_l...

3. Il y a évidemment les "intouchables" dont j'ai déjà parlé.

4. Les maisons sur pilotis sur le Mékong sont un spectacle ahurissant. On se demande comment cela peit encore tenir, et surtout pendant la mousson. Je n'ose pas imaginer un incendie dans ces masures. Il parait qu'il y a une solidarité innébranlable en cas de sinistre chez un voisin.

5. Les "boat people" sont des familles entières qui habitent sur des rafiots qu'ils ne quittent presque jamais. Donc une vie en autarcie, sans école, hôpital, etc. Les échanges des besoins quotidiens se font entre eux. Ils se déplacent continuellement sur le fleuve au grè du vent. Parfois ils se groupent, toujours sur l'eau, pour fêter des événements particuliers.

6. L'essence en contre-bande est vendue, illégalement mais au vu et su de tout le monde, dans des bouteilles de whisky. Elle vient du Vietnam où elle est meilleur marché. Mais aussi elle peut être le fruit de mélanges subtiles (ajout de kérozène, moins cher) et pas recommendables pour le moteur. Les intouchables qui conduisent surtout des Lexus ne prennent évidemment pas ce risque.

 

On ne peut parler du Cambodge sans parler de son génocide, voilà pour y voir un peu plus:

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=accueil

Mais l'Afrique est encore mal logée aux yeux de l'ONU qui n'a pas fait grand' chose pour le Rwanda, le Congo. La Belgique a demandé à la Cour Internationale de Justice d'ordonner au Sénégal de poursuivre Hissène Habré. Bravo!

Pendant ce temps-là, Mugabe s'offre des agapes pour son anniversaire qui va coûter 1,2 millions de dollars qui dépassent toute imagination pendant que son peuple est en train de mourir comme des mouches devant nos yeux. Et dire que Mugabe est le protecteur du dictateur éthiopien Menguistou qui, malgré une condamnation à la perpétuité par son pays, mène une vie dorée, à l'abri de tout danger.

Et encore:

http://www.france5.fr/revuetcorrige/

De Lon Nol à Pol Pot: on croit rêver ... ou à un jeu de mots ! Les Khmers rouges disaient qu'Angka s'occupait de tout et qu'il fallait lui obéir sans jamais expliquer de qui il s'agissait. En réalité il s'agissait de Pol Pot et Angka se référe à Angkor, le siège des rois-dieux. Ils ne manquent pas d'imaginations ces cambodgiens.

http://andrewincambodia.blogspot.com/2007/05/cambodia-and...

 

12:08 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.