17/02/2009

Faire de la politique

Il ne faut jamais dire non (correction: jamais et non non) en politique, sinon la place est déjà prise avant la fin de sa phrase. Demandez l'avis de votre ami Lionel Jospin.
Le Général a repris du service à 68 ans, alors...

Anne, je suis enchantée que vous soyez l'invitée du soir demain sur Radio Classique, je vous écouterai avec grand plaisir !!
J'ai hâte de découvrir la liste des oeuvres que vous aurez choisies, ce doit être très difficile et frustrant d'effectuer un tel choix!!

Attila nous citait hier un vers de Roméo et Juliette , le générique de l'émission est la musique de Prokofiev sur le même thème et je me permets une remarque personnelle, mon aînée est partie ce matin passer quelques jours à Vérone !!

Ainsi vous avez un programme parisien chargé, reposez vous un peu aussi !!

Anne, vous évoquez Phèdre à la suite du post de nos jeunes intervenants, cette pièce fut pour moi lorsque je l’ai étudiée en troisième une révélation, jusque là je subissais les tragédies obligatoires, comme Andromaque l’année précédente, j’ai appris à l’apprécier plus tard, mais Phèdre et la passion, j’ai adoré. J’étais ravie que ma fille aînée l’étudie et l’apprécie elle aussi, par contre la cadette n’a toujours pas et elle passe son bac de français cette année, étudié de telles pièces en classe…elle lit par elle même…

@Thésée et Hermès

Je suis admirative de votre citation « postiche » de Phèdre !

@ Attila

Le père et le fils Revel/ Ricard ont écrit ensemble « le moine et le philosophe » c’est un dialogue plein de tolérance sur le sens de la vie.

Citation de JF Revel dans son autobiographie, pas tout à fait hors sujet sur ce blog…
«Moi, l'ancien élève des jésuites devenu athée, moi disciple de Voltaire, animé depuis ma dix-huitième année de cet anticléricalisme virulent que sait susciter la compagnie de Jésus, je me retrouvais avec une fille orthodoxe grecque, un fils bouddhiste tibétain et un autre fils juif!»

Merci pour la citation de Roméo et Juliette ! Vous avez raison elle pourrait parfaitement s’applique à cette confusion de noms de présidents non et les vers précédents aussi !!
« What's Montague? it is nor hand, nor foot,
Nor arm, nor face,any other part
Belonging to a man. O, be some other name!
What's in a name? that which we call a rose
By any other name would smell as sweet;
So Romeo would, were he not Romeo call'd, »

C’est tout de même beau tout cela !!

@ Mélanie

Ont ils toujours l’accent aussi rocailleux à Revel ?
Cf le Président de la IV ème république Vincent Auriol qui y est né.

@ Blaise

J’avais été très intriguée par ce fameux débat québécois sur les « accommodements raisonnables ». Cette notion juridique qui ne doit exister que là-bas m’avait totalement surprise. Je ne vois que notre expression de « discrimination positive qui pourrait s’en rapprocher et encore c’est différent. Quel a été le résultat de cette consultation notamment au regard de l’immigration ?

AS:
Non seulement vous faites des proses politiques en l'ignorant, mais vous allez nous mettre la "théorie des cordes " en musique, appuyée sur les épaules de Shakespeare et Prokofief ! Ah ça il faut le dire: notre hôte est l'AS des AS ...C'est classe, non ?
http://www.radioclassique.fr/index.php?id=14&id_emiss...

Rédigé par: attila | 17 février 2009 at 10:05

Merci Frédéric, j'ai adoré revoir Fernandel!! Et j'ignorais tout du destin tragique du compositeur de cette chanson gillerette...

Concernant "Felicie Aussi"
Voici une petite vidéo, c'est le dernier enregistrement de cette chanson.
http://video.paroles.net/clip/14922
Je ne parviens pas à écouter cette chanson sans penser à son compositeur : Camille Oberfeld.
Fernandel cessa toute activité artistique lorsque son ami fut déporté.
Le plus amer : alors qu'il n'était que prisonnier et encore en France, deux ignobles musiciens se sont emparés d'une de ses musiques pour y greffer les paroles de "Maréchal, nous voilà".
Camille Oberfeld est mort en déportation à Auschwitz en 1945.
Le monde de la musique n'est toujours très reluisant.

Anne, you don't need to apologize , I was kidding !!

@Charlotte

Bienvenue au club « Félicie ». De toute façon j’ai remarqué que souvent les « étrangers » connaissaient mieux notre patrimoine culturel !!

J'ai 39 ans, je suis fausse blonde et étrangère et je connais Félicie..... aussi ☺

 

@ Jog: abscon au féminin... oui, ca le fait mieux qu'avec un "S" .
Pour Félicie, vous auriez pu traduire pour les jeunes - pas comme Michèle et moi: "elle avait des poils aux pattes...Félicie aussi!" (et pas qu'aux pattes...), célèbre chanson de Fernandel.

J'ai 39 ans, je suis fausse blonde et étrangère et je connais Félicie..... aussi ☺

Sorry Michèle, vraiment sorry... Mais je pensais qu'il fallait être d'un âge certain pour connaître Félicie... ☺☺☺

Mélanie: moi je ne me plains pas de la neige, j'adore ça, je suis comme les gosses. le seul problème aujourd'hui sont les tourbillons de vent qui la font s'envoler. Evidemment c'est dommage pour les crocus, mais ils s'en remettront et ça ne va pas durer.

Anne, vous avez écrit à Jog "Pour Félicie, vous auriez pu traduire pour les jeunes - pas comme Michèle et moi" voyons vous nous flagellez à ainsi nouus ranger dans la catégorie des vieilles, vous parliez même de seconde jeunesse l'autre jour pour vous. La preuve vous voilà à faire des bonhommes de neige devant chez vous!

De mon côté je ne suis pas encore "out" pour les instituts de sondage !!je fais encore partie pas pour longtemps certes de cetre fameuse catégorie de "la ménagère de moins de 50 ans".
Bon côté ménagère il y a mieux je le concède...

En ce jour de premières audiences du procès des khmers rouges au Cambodge que j'ai quitté il y a 10 jours, j'avais envie d'écrire tout mon dégoût sur tous les génocides que nous avons laissé faire depuis un siècle. La parole me manque et il vaut peut être mieux que j'avale mes larmes. J'ai mis quelques mots sur mon site, mais que peuvent des mots ? Partout où je voyage (Asie, Afrique, ancien URSS), je vois les peuples humbles, toujours gentils, courber l'échine devant leurs semblables qui leur bouffent l'air. Je vois au Cambodge, après tous les drames passés, les "intouchables" filer à vive allure avec leurs Lexus (c'est là où l'on voit le plus de ces voitures de luxe) sans aucune plaque pour les reconnaître en cas d'accident. Contrairement à l'Inde, ces intouchables font partie de familles privilégiées (dont celle du premier ministre, ancien khmer rouge, est la plus connue) à qui tout leur est dû.

On a des mots pour dire une peine légère,
Mais les grandes douleurs ne savent que se taire. Sénèque

@Michèle Doige
J'ai lu le livre que vous citez: j'ai admiré mais tellement plaint le père dont le fils et la fille ont "mal" viré.
J'ai aussi lu "Plaidoyer pour le bonheur" et surtout "Le moine et l'astrophysicien ou l'Univers dans le creux de la main" avec Trinh Xuan Thuan que j'en ai fait mon livre de chevet pendant longtemps. Je suis fana de physique et d'astrophysique. Je fais une pause pour l'instant et râle sur les retards pris par l'accélérateur de particules du CERN. Il faut le faire pour une Année Internationale de l'Astronomie ! Mais j'y reviendrai soyez-en sûre ...

@Charlotte

Bienvenue au club « Félicie ». De toute façon j’ai remarqué que souvent les « étrangers » connaissaient mieux notre patrimoine culturel !!

Note: je suis étonné par le flot de commentaires que "ma" Félicie a généré, car c'est moi qui ai osé faire allusion à cette charmante chanson le 17/2/2009 à 10:05

Je suis vraiment comblé et fier de l'avouer ici: voici que mon égérie et mon mentor sont les deux derniers invités de Radio Classique, Anne Sinclair et Jacques Attali. Dire que je les ai taquinés l'une et l'autre en essayant de les pousser dans un lit politique que l'une comme l'autre ont avoué ne pas convoiter. On ne doit jamais dire jamais à la politique car si vous ne vous en occuper pas c'est elle qui va s'occuper de vous. Surtout que Jacques Attali traite dans sa dernière chronique sur son site blog de Sénèque, philosophe, dramaturge devenu homme politique combien influent. Alors tout n'est peut être pas dit ...
Inscrivez-vous sur Radio Classique, ça vaut la peine.

Malheureusement les archives de Radio Classique sont muettes sur l'émission d'AS. Dommage !

"@ Atilla...
J A n est pas votre mari???" : certains me prennent en effet pour une femme (Blaise, etc), mais à ce point  ... Jog: non, je ne suis pas une ré-incarnation du roi des (H)uns, ni des autres (la reine Céline des ...) ...

@Marianne: l'internet c'est un ensemble de labyrinthes, c'est JA qui le dit. A nous, les commentateurs (trices) des blogs de savoir ouvrir les brèches et de faire circuler la sève. Une évolution dans ce sens est déjà en route, pourvu que nous sachions contrôler les torrents qui vont en résulter inévitablement ...

10:22 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour chère Attila !
Depuis votre dernier post sur le Cambodge chez notre hôtesse commune, post auquel j'avais réagi par une modeste contribution, j'ai beaucoup réfléchi au drame cambodgien. Au bout d'une petite recherche, j'ai fait un papier assez rapidement pour tenter de partager le sujet avec des personnes de mon "univers" grâce à mon blog tout récent. Je voulais simplement vous témoigner ma sympathie pour la manière dont vous parlez de cette problématique, la facon dont vous faites partager votre expérience des années passées là-bas. Vous évoquez ici le Rwanda, un pays voisin au mien et dont la tragédie a malheureusement contribué à faire du Congo un mouroir avec des violations des droits humains en cascade. Pas l'ombre d'un tribunal spécial à l'horizon, malgré de nombreux appels locaux et internationaux. À peine si quelques acteurs de seconde zone (un seul d'ailleurs à ce jour, un dénommé Thomas Lubanga) sont traînés à la CPI. La justice internationale a de ces ratés, lorsqu'elle peut se manifester ! Merci d'être cette petite voix et courage dans vos activités !

Écrit par : Blaise d'Ottawa | 19/02/2009

Les commentaires sont fermés.