13/02/2009

Victoire totale ou demi-victoire pour Obama ?

Au stade actuel, il est prématuré de critiquer la méthode BO. Son approche bi-patisane est parfaitement louable et ne révèle aucun calcul électoraliste caché. Malgré la majorité qui lui est acquise, il ajoute une cerise sur le gâteau en invitant ses adversaires républicains à le rejoindre dans une tâche noble, le sauvetage des EU mais aussi du monde tout court. Cette manœuvre n'a pas eu les succès escomptés et il l'a admis publiquement avec courage en disant "je me suis planté". C'est un discours que l'on n'a pas l'habitude d'entendre en occident et cela est rafraichissant. Donc, donnons-lui au moins le bénéfice du doute, jusqu'aux sacro-saints 100 jours ...
J'ai bcp apprécié le post de Frédéric plein d'humour sans s'écarter du sérieux ...

J'adhère complètement aux propos d'Attila quand il dit : "Au stade actuel, il est prématuré de critiquer la méthode BO. Son approche bi-patisane est parfaitement louable et ne révèle aucun calcul électoraliste caché. Malgré la majorité qui lui est acquise, il ajoute une cerise sur le gâteau en invitant ses adversaires républicains à le rejoindre dans une tâche noble, le sauvetage des EU mais aussi du monde tout court".

J'en pense de même. Tout est dit et bien dit. Je ne vois pas ce que je pourrais rajouter de plus. L'expectative teintée d'espoirs a ceci de bon qu'elle ne renie pas ses espoirs à la moindre anicroche. Et c'est tant mieux !!!!

Voici un exemple de libéral débridé qui n'admet jamais s'être trompé:
http://podaudio.rtbf.be/pod/LP-MAP-PR_La_Revue_de_la_Pres...

10:48 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.