22/01/2009

Unionisation des banques

Un-ionisation: le choix des mots est essentiel dans tous les domaines. Ici, on peut se demander si l'auteur, à 0H37, même si insomniaque notoire, ne s'est pas trompé. A-t-il voulu dire "Une ionisation" des banques en pensant à ses micro-crédits ? Alors je comprendrais. Car, après tous ces mégalos qui nous ont menés par le bout du nez en faisant scintiller des gains qui s'accumulaient pendant que nous dormions, il faudra bien retrouver le plancher des vaches.
Sur ce, je m'en vais faire le tour de la terre pour me rendre compte qu'elle est bien ronde. Car si j'attends trop, il ne me restera même pas de quoi me gratter le dos.
"Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus. Unionisation ? Cela restera, malheureusement, une utopie, pire une illusion.

lien:

http://www.lemonde.fr/finance/article/2009/01/23/la-crise-financiere-pourrait-couter-3-600-milliards-de-dollars-aux-banques_1145442_636161.html#xtor=RSS-3208

17:20 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.