09/11/2008

PLANS B

@cyrano de Bergerac et aux autres:
"Le silence d'Attila m'inquiète un peu aussi : son voisin de palier peut-il aller frapper à sa porte pour vérifier qu'il ne s'est pas pendu de désespoir , non pas à cause de la perte de valeur de ses actions mais à cause des risques de scission de la Belgique ? Et si le premier président noir d'un état européen était belge , ce serait formidable une fois ?!"
et @JA: "Oser, et la crise disparaitra" et à l'auteur anonyme qui a dit: "il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade" etc... et à Shakespeare qui nous a interpellés par son interrogation massue: "to be or not to be?, that's the question" j'emprinterais volontiers cette phrase extraite de "Julius Cesar" "Friends, Romans, countrymen, lend me your ears" pour la prêter à Barack Obama à taux fixe de 5%/an pour qu'il l'utilise dans son discours d'inverstiture du 20 janvier 2009. Alors je verrai si j'ai bien osé et ainsi participé à endiguer la crise financière.

Non, je ne me suis pas pendu mais je n'en étais pas très loin. Car, même si je n'en ai pas parlé en avance comme lors de mon dernier voyage fin mai (par peur d'EDVIGE ?), je suis retourné en ma chère Afrique avec ma fille et mon fils pour leur montrer leur origine, càd le pays du Prêtre Jean. Maintenant que nous sommes rentrés sains et saufs, je m'en veux un peu de les avoir entraînés dans des sentiers "pericolosi", càd des routes remarquables construites par les fascistes entre 1935 et 1940 et qui sont maintenant devenues impraticables et donc dangereuses. En contrepartie, les sensations et les beautés des paysages parcourus ( les montagnes et canyons du Sémien éthiopien sont parmi les plus saisissants du monde, de même que les plateaux verdoyants entre Bahir Dar et Lalibela sont époustouflants, mais la route franchement impraticable contrairement aux dires de mon agence de voyage ...).

J'y allais aussi pour sentir de près les réactions de cette Afrique à l'annonce de l'élection d'un africain à la présidence de la plus grande puissance du monde. Le sondage donnant 94% des éthiopiens votant pour Obama (exactement comme les français) s'est avéré confirmé par l'enthousiasme populaire dans la Capitale Addis Abeba.

Pour faire bref, ma première réaction personnelle dans l'avion d'Ethiopian Airlines vers Paris et Bruxelles, était que la vision de l'homme blanc vis-à-vis de l'homme noir a changé ce 4 novembre 2008. Le racisme est mort ce jour-là et ceci est la première et vraie victoire d'Obama. Et sentir cela dans le pays de Lucie m'a donné chaud au coeur!

Quant à savoir si les vraies gens éthiopiens ont un PLAN B pour s'en sortir d'une crise qu'ils ignorent totalement, cela me laisse froid quand je vois cette femme cuisant ses épis de maïs au feu de charbon au coin de la rue de mon hôtel quatre étoiles ...

Alive and kicking! A+

@JA ou à son webmanager: ne pourriez-vous pas inverser l'ordre de parution des commentaires svp ?
C'est vraiment énervant de devoir passer par des kms de textes, qui ont pris une courbe inflationiste ces derniers temps, avant d'arriver à insérer son post. Merci. Je sais que c'est un participant qui a demandé l'introduction de l'ordre descendant actuel et que vous avez voulu satisfaire gentiment.
En fait le vrai talent d'établir son PLAN B n'est-ce pas plutôt de déterminer sa date de naissance:
Allez futurs papa, maman, au boulot:
http://www.lexpress.fr/actualite/media-people/media/revue...

11:00 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : attali, anne sinclair |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.